Sentinelles Petitcodiac est fier de présenter ses plus belles réalisations dans ce nouveau blogue d’histoires à succès. Notre personnel et nos bénévoles se dévouent à la protection et l’amélioration de la santé de la rivière Petitcodiac et de ses affluents ainsi qu’à l’éducation du public sur les questions environnementales liées à nos cours d’eau. Nous sommes heureux de pouvoir vous présenter les partenariats communautaires et le travail acharné qui ont contribué à certains de nos projets les plus importants.

FacebookTwitterGoogle+PinterestShare

Notre vision pour le ruisseau Humphreys : Un habitat sain pour tous les poissons et les animaux, et un bel endroit que les résidents peuvent fréquenter dans le centre urbain de Moncton.

Texte : Nathalie Landry, Sentinelles Petitcodiac
Correction : Monique Arsenault
Photos : Sentinelles Petitcodiac, Charles LeGresley, Georges Brun

Pendant de nombreuses années, Sentinelles Petitcodiac a mené des recherches et mis de la pression sur la Ville de Moncton pour enlever un barrage abandonné sur le ruisseau Humphreys.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Situé dans l’est de Moncton, le ruisseau Humphreys se trouve dans le sous-bassin hydrographique du ruisseau Halls, qui fait partie du grand basin versant de la rivière Petitcodiac (2 071 km2). Cet important cours d’eau douce aide à préserver la biodiversité de notre région en servant d’habitat à diverses espèces de poissons, d’amphibiens, de plantes aquatiques, d’invertébrés et de micro-organismes. Cet habitat assure également un approvisionnement en eau et en nourriture pour toute une variété d’animaux.

Un barrage d’une hauteur de 4.7 mètres et d’une longueur de 9.1 mètres avait été construit au début du siècle dernier pour alimenter en électricité le moulin Humphreys (situé sous le vieux pont du chemin Mill à Moncton). L’usine ayant fermé ses portes depuis longtemps, le barrage était inutilisé et à l’abandon. Le barrage ne jouait donc plus aucun rôle économique ou social depuis le début des années soixante-dix. L’usine textile ayant cessé de fonctionner depuis longtemps, le bassin de retenue du barrage était rempli de sédiments et de débris. La tradition orale micmaque affirmait que le ruisseau et ses tributaires avaient historiquement été des lieux de frai pour le saumon de l’Atlantique. Ainsi, nous étions convaincus que le saumon remontait probablement le ruisseau avant que ne soit construit le barrage.

Quand la Ville de Moncton a démantelé le barrage en 2013, cela a permis au ruisseau Humphreys de retrouver son écoulement naturel. Le démantèlement du barrage ainsi que la première phase du projet ont eu lieu au cours du printemps et de l’été 2013, permettant ainsi de rétablir le passage naturel des poissons sur plus de 9km.

Pour commencer le projet de restauration, nous avons mené une étude des sites de restauration et de plantation. Une liste d’arbres indigènes à être plantés a été créée et nous avons estimé les quantités d’arbres en fonction des zones de revégétation. De nombreuses photographies des débris et de l’érosion ont été prises pour nous permettre d’évaluer le travail qui devait être accompli. Compte tenu des signes évidents d’érosion, la bio-ingénierie des sols et des méthodes de stabilisation des berges biotechniques ont dû être planifiées.

Suite au plan de restauration primaire, le risque de danger a été évalué selon l’endroit où le travail devait être effectué. Des approbations et des lettres de consentement furent signées par les propriétaires des terrains concernés et des cartes géographiques furent obtenues. Nous avons également obtenu un permis de modification d’un cours d’eau et d’une terre humide du ministère de l’Environnement du Nouveau-Brunswick.

Nous avons mis au point des partenariats avec la Ville de Moncton, des entreprises locales, des écoles ainsi qu’avec des collaborateurs et bénévoles. Nous avons signé des contrats avec des spécialistes de la restauration et des entrepreneurs, puis nous avons commandé des arbres et des semis.

La deuxième phase du projet a donc commencé au cours de l’automne 2013 avec le nettoyage des débris accumulés dans l’eau du ruisseau et sur ses berges : planches de bois, pneus, morceaux de métal, béton et déchets. Des arbres indigènes ont été plantés afin de stabiliser et restaurer les berges. De plus, des structures biotechniques de stabilisation des berges ont été construites dans les zones de ruissellement où l’érosion est sévère.

Le succès de ce projet est déjà visible aujourd’hui. Il sera intéressant de voir les changements au cours des prochaines années alors que les arbres auront grandi, les problèmes d’érosion seront devenus imperceptibles et la rivière coulera librement. Un habitat sain pour tous les poissons et animaux, et un bel endroit que les résidents peuvent fréquenter dans le centre urbain de Moncton.

Nous espérons que vous allez aimer les images suivantes de cet important projet de restauration. Nous sommes très reconnaissants envers nos partenaires ainsi qu’envers la communauté pour leur soutien continu à notre travail.

HumphreysBrook_1  humhreysbrook_2

Humphreysbrook_3  Humphreysbrook_4

Ici, nous pouvons voir des photos avant, durant et après le démantèlement du barrage du ruisseau Humphreys. La Ville de Moncton a démantelé le barrage au mois d’août 2013.

Humphreysbrook_5

Beaucoup de débris (planches de bois, gros pneus et débris industriels) étaient visibles dans l’eau et sur les berges du ruisseau Humphreys avant le début des travaux de restauration.

humphreysbrook_6

De l’équipement lourd de Tri-Province Enterprises, l’un des partenaires du projet de restauration, fut nécessaire pour retirer les objets du ruisseau Humphreys. Au total, au-delà de 20 000 lb de débris furent enlevées le long de 500 mètres du ruisseau.

debris_after

Incroyable ! Tout cela n’est maintenant plus dans le ruisseau !

7 Erosion Areas Before

Ces photos montrent bien l’érosion des sols avant les travaux de restauration.

8 Structure Construction

Le bénévoles de Sentinelles Petitcodiac à l’action ! Voici la construction des structures biotechniques de stabilisation des berges. Ces structures furent construites en utilisant des morceaux d’arbres (saules et des osiers rouges).

Humphreysbrook_10

Après la construction. Ces structures vont contrer l’érosion des sols.

4 Before Revegetation

Les berges du ruisseau Humphreys avant la plantation d’arbres.

5 Tree Plantings

Plantation de plus de 1 700 arbres le long des berges du ruisseau Humphreys. Parmi la variété d’espèces plantées, on compte entre autres des bouleaux blancs, merisiers, érables argentés, ormes d’Amérique, pins blancs, épinettes rouges, sapins baumiers, amélanchiers, peupliers baumiers, cornouillers stolonifères, saules, peupliers faux-trembles, aubépines, reines-des-prés, sureaux et cerisiers à grappes.

5 Seedlings planted by students - Ecole Champlain

Une des meilleures parties du projet fut les nombreuses activités de sensibilisation du public. Ici, nous voyons la plantation de petits arbres avec l’aide des élèves de l’école Champlain.

6 After Revegetation

Vue des berges après la plantation d’arbres.

Ce projet a été réalisé grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada, de la Fondation pour la conservation du saumon de l’Atlantique, du projet Eau Bleue RBC, du Conseil de l’environnement marin du golfe du Maine, de Tri-Province Enterprises, d’Encorp Atlantique et de la Ville de Moncton.

Canada Wordmark - copie       ASCF1_61973_The Atlantic Salmon Cons Foundation     RBC_Com_BWP_rgbPE GOMC - GOMA Logo 2-14   Tri Province    EncorpLogo    MonctonLogoSMYK

Sorry, comments are closed for this post.