Journée mondiale des rivières : Sentinelles Petitcodiac note les progrès accomplis dans le dossier de la rivière Petitcodiac.

MONCTON, N.-B. – jeudi 24 septembre 2015 - Sentinelles Petitcodiac invite tous les résidents du Grand Moncton à prendre un moment pour profiter du paysage et de l’air frais sur le sentier riverain le long de la rivière Petitcodiac lors de la Journée mondiale des rivières (dimanche 27 septembre) afin d’admirer à quel point la rivière Petitcodiac a fait du progrès depuis l’ouverture des écluses du pont-chaussée.

La Journée mondiale des rivières, initiée par les Nations Unies, est célébrée chaque année lors du dernier dimanche du mois de septembre. L’année dernière, plusieurs millions de personnes dans plus de 60 pays ont célébré l’importance des rivières et milieux humides partout dans le monde. Plus d’informations sur cette journée sont disponibles au http://worldriversday.com.

« La Journée mondiale des rivières est un moment opportun pour noter et se féliciter des progrès accomplis dans le dossier de la rivière Petitcodiac », dit le président de Sentinelles Petitcodiac, Paul N. Belliveau. « Nous voulons profiter de cette occasion pour réaffirmer que les Sentinelles sont engagées et continueront de travailler vers notre but – la pleine restauration de la rivière Petitcodiac. Je suis très fier du travail que notre organisme a mené au cours de la dernière décennie. J’invite les résidents de la région à aller à l’extérieur ce dimanche afin de prendre un moment pour se recueillir le long de la rivière et admirer sa beauté. »

Sentinelles Petitcodiac dit que les résidents du Grand Moncton peuvent faire le point sur plusieurs succès en cette Journée mondiale des rivières. En effet, 2015 a marqué le cinquième anniversaire depuis l’ouverture des écluses du pont-chaussée. Les résidents peuvent remarquer que la rivière est plus large qu’auparavant et que le mascaret gagne en amplitude. De plus, au printemps dernier, les résultats enregistrés quant à la surveillance des populations de poissons dans la rivière ont indiqué une croissance des populations de plusieurs espèces indigènes. La rivière montre plusieurs signes d’un écosystème qui se rétablit.

« Je suis fier non seulement de tout le travail qui a mené à l’ouverture des écluses du pont-chaussée en 2010, mais aussi des efforts que nous démontrons depuis pour surveiller la santé de la rivière et aider son écosystème à se rétablir », ajoute M. Belliveau. « Il y a eu beaucoup de succès récemment, comme notre projet de restauration du ruisseau Humphreys et notre travail de collaboration avec la Coalition pour le rétablissement des poissons dans la rivière Petitcodiac qui enregistre des données sur les poissons présents dans la rivière et aide à rétablir les populations indigènes. Depuis ses débuts, notre organisme a joué le rôle de ‘chien de garde’ de la rivière Petitcodiac en patrouillant et en surveillant le bassin versant et en menant des actions pour assurer la conformité aux lois qui ont trait à l’environnement. »

Sentinelles Petitcodiac souhaite que les résidents de la région prennent du temps ce dimanche pour se divertir le long du sentier riverain avec leurs amis et familles et renouveler leur engagement personnel envers la protection et la restauration de la rivière Petitcodiac. « En cette période électorale, les citoyens peuvent exiger que les candidats prennent position sur notre projet de voir le pont-chaussée remplacé par un pont de sorte que la rivière puisse couler de façon libre et naturelle, » suggère M. Belliveau. « Ils peuvent se porter volontaires pour nous aider à patrouiller la rivière et identifier les pollueurs. Ils peuvent faire connaître leurs opinions aux conseils municipaux en ce qui concerne les développements riverains futurs, afin d’exiger que ces derniers aient davantage d’espaces verts plus sains et respectueux de l’environnement. Nous sommes toujours à la recherche de bénévoles, donc j’invite les gens qui sont inspirés par cette Journée mondiale des rivières à nous contacter par courriel à info@petitcodiac.org. » 

Sentinelles Petitcodiac est un organisme sans but lucratif dont l’objectif premier est la restauration de la santé écologique des bassins hydrographiques des rivières Petitcodiac et Memramcook ainsi que de l’estuaire de la baie de Shepody, au sud-est du Nouveau-Brunswick. Sentinelles Petitcodiac tient à la fois le rôle d’enquêteur, de scientifique, d’agent de sensibilisation et de défenseur des intérêts. Sentinelles Petitcodiac est le porte-parole de nos cours d’eau et protège notre droit collectif à une eau propre et à un bassin hydrographique sain. Informations :http://petitcodiac.org/

-30 -

Contact pour les médias :
Paul N. Belliveau
Président – Sentinelles Petitcodiac
Adresse de courrier électronique :paul.n.belliveau@hotmail.com
Téléphone : 506-855-2637
Cellulaire : 506-866-2637

FacebookTwitterGoogle+PinterestShare

Sorry, comments are closed for this post.

canadadon

water-alliance