Parc riverain

À l’automne 2005, Sentinelles Petitcodiac a mené une campagne pour que le conseil municipal de Moncton revienne sur sa décision de vendre à un promoteur privé une parcelle de deux acres de parc public situé sur le bord de la rivière. Elle a présenté une vision alternative pour cet espace, soit la création d’un parc riverain, au conseil municipal, en faisant la comparaison avec le parc Victoria qui avait fait l’objet d’un processus de renouvèlement.

Sentinelles a également approché le Centreville de Moncton afin de l’encourager à entreprendre un exercice de formulation d’une vision pour les futurs développements riverains et a fait appel au groupe sans but lucratif SOS Eau Water pour mener une injonction judiciaire contre la ville de Moncton sur cette transaction (qui n’avait pas fait l’objet d’un processus d’appel d’offres public). Le promoteur a fini par se retirer de la proposition et la ville de Moncton est revenue sur sa décision. Moins d’un an plus tard, le Centreville de Moncton a enfin complété son exercice de formulation de vision afin de mieux planifier son centre-ville et ses espaces publics près de la rivière.

MAILING LIST / LISTE D’ENVOIS

SUBSCRIBE / ABONNEMENT

Canada Helps

WaterKeeper Alliance