Emplois

Recherche : Coordonnateur ou coordonnatrice environnemental rural

Sentinelles Petitcodiac Riverkeeper (SPR) est un organisme à but non lucratif. Notre organisme a pour mission de mener la restauration, la protection et la promotion de l’intégrité écologique des bassins versants des rivières Petitcodiac et Memramcook ainsi que de l’estuaire de la baie de Shepody, au sud-est du Nouveau-Brunswick.  Nous remplissons cette mission en sensibilisant la population, en faisant la promotion de la valeur patrimoniale et culturelle des rivières ainsi que de leur importance sociale et économique, en patrouillant et en surveillant le bassin versant dans une démarche visant à promouvoir la conformité aux lois sur l’environnement et en lançant des projets de restauration de cours d’eau.

Services voulus : 

  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural sera chargé de communiquer régulièrement avec les principales parties prenantes de la communauté, notamment les groupes communautaires, les organismes sans but lucratif, le gouvernement local, les entreprises et les autres parties prenantes, telles qu’identifiées par la directrice générale.
  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural participera à l’élaboration du matériel de marketing sous la supervision de la directrice générale et de la directrice des communications.
  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural sera responsable du suivi des mesures de participation aux événements afin de les partager avec le conseil d’administration, les bailleurs de fonds et le public. (par exemple, le nombre d’événements communautaires, le nombre de participants).
  • En raison de COVID-19, les événements décrits peuvent se dérouler entièrement en ligne ou avec des restrictions. La directrice générale sera chargée de s’assurer que l’événement respecte les directives et les protocoles de la santé publique. Le/la coordonnateur/trice environnemental rural sera chargé de suivre le plan d’adaptation COVID-19 sous la supervision du directeur exécutif.

Étude de faisabilité :

  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural travaillera en étroite collaboration avec la directrice générale et les intervenants communautaires pour présenter l’étude de faisabilité du pont-chaussée de Memramcook au public et aider à enregistrer les commentaires au cours de deux dialogues communautaires distincts (en anglais et en français).
  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural participera à la collecte de données sur le pont-chaussée de Memramcook et aidera la directrice générale à communiquer aux intervenants, aux gouvernements et au public la possibilité d’enlever le pont-chaussée de Memramcook.

Développement économique et éco-tourisme :

  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural communiquera avec les intervenants du secteur du tourisme, le gouvernement local et les membres du public pour organiser un symposium sur les possibilités d’écotourisme, dans le but de recueillir des commentaires pour l’élaboration d’un plan d’action sur le développement économique et les possibilités d’écotourisme.
  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural contribuera à l’élaboration d’un plan d’action sur le développement économique et les possibilités d’écotourisme pour les collectivités rurales situées le long de la rivière Memramcook, avec le soutien de la directrice générale.

Plan d’action communautaire :

  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural travaillera avec la directrice générale à l’élaboration d’un plan d’action communautaire pour la rivière Memramcook et le pont-chaussée, en déterminant les étapes nécessaires à la mise en œuvre de la vision de la communauté pour la rivière Memramcook, y compris l’enlèvement du pont-chaussée, tel que déterminé par les dialogues avec la communauté et les intervenants en tourisme.
  • Le/la coordonnateur/trice de l’environnement rural travaillera en étroite collaboration avec la directrice générale pour mettre en œuvre le plan d’action communautaire, notamment en communiquant avec les principaux intervenants, en élaborant des campagnes environnementales pour obtenir le soutien du public, en recueillant des données pour appuyer la vision de la communauté et en préparant des propositions de subventions.

Compétences et expérience :

  • Excellente communication écrite
  • Capacité à travailler de manière indépendante et à communiquer efficacement avec les membres de l’équipe
  • Capacité à comprendre les rapports scientifiques
  • Aisance à parler en public, et capacité à adapter les présentations à différents publics
  • Compétences numériques pour aider à produire du contenu en ligne selon les besoins
  • Bonne compréhension du changement climatique et de la protection de l’environnement
  • Capacité à communiquer oralement en anglais et en français, un atout

Salaire :

Temps plein 20 $/hr pendant un an. Possibilité de prolongation.

Cet emploi est rendu possible grâce au programme de stages Horizons Sciences. Les candidats doivent être admissibles au programme de stages. Pour connaître les critères d’admissibilité, cliquez ici.

Pour postuler, veuillez contacter Krysta Cowling à info@petitcodiac.org .

Date limite de candidature : le 6 septembre 2021.

MAILING LIST / LISTE D’ENVOIS

SUBSCRIBE / ABONNEMENT

Canada Helps

WaterKeeper Alliance