Categories
Nouvelles

CONSULTATIONS PUBLIQUES SUR L’AVENIR DU PONT-CHAUSSÉE DE LA RIVIÈRE MEMRAMCOOK

Sentinelles Petitcodiac a récemment tenu des consultations publiques afin de parler de l’état actuel du pont-chaussée de Memramcook, ainsi qu’une évaluation préliminaire des solutions pour le réparer, le modifier ou le retirer.

L’organisme soulèves des inquiétudes concernant le pont-chaussée de la rivière Memramcook depuis plusieurs années et s’est engagé à travailler avec le gouvernement et les autres joueurs clés afin de prévenir d’autres dommages.

« Le pont-chaussée, les digues et les barrages de la rivière Memramcook ont été construits en 1973 et depuis lors, les conditions météorologiques et l’eau salée ne font que les détériorer », explique-t’on dans le rapport des Sentinelles Évaluation préliminaire des options de viabilité à long terme du pont-chaussée de la rivière Memramcook. « Au fil des années, ces constructions ont modifié l’écosystème naturel du bassin d’eau de 400 km2, en plus d’éliminer plusieurs kilomètres d’estuaire, ce qui a perturbé le cycle de migration des poissons et l’échange de nutriment du système fluvial. »

Les Sentinelles ont travaillé avec des partenaires communautaires pour apporter des gains historiques à la rivière Petitcodiac – son débit naturel est de retour, tout comme sa faune et sa flore. La rivière Memramcook est confrontée à une réalité similaire et a le potentiel de reprendre vie, ce qui aura un impact significatif sur la qualité de vie et l’économie de ses communautés urbaines et rurales.

Plus de 40 personnes ont assisté à l’événement du 25 février à Dorchester et 50 à l’événement du 5 mars à Memramcook qui visaient à rassembler les gens de la communauté et à entendre les commentaires du public concernant trois options possibles pour la chaussée de la rivière Memramcook:

  • Option 1 : Réparations – le Statu Quo –  Le pont-chaussée de la rivière Memramcook est réparé afin de conserver sa fonction et son rôle. Cela nécessitera des réparations majeures et l’entretien continuel de l’ouverture et la fermeture des vannes pour mieux contrôler le débit de l’eau et le passage du poisson. Maintenir le statu quo signifie que les effets du pont-chaussée sur la rivière et les communautés avoisinantes demeurent les mêmes. Le pont-chaussée a modifié la circulation de l’eau, ce qui a causé des effets négatifs importants sur l’écosystème de la rivière
  • Option 2 : Reconstruction partielle – Le pont-chaussée de Memramcook est conservé et les vannes sont ouvertes de façon permanente. Ici, le pont-chaussée est conservé, mais les vannes ne sont plus utilisées pour contrôler le débit de l’eau. Le passage libre de l’eau réduit les fortes fluctuations de sédiments, ce qui favorise la création d’un environnement plus stable pour les espèces aquatiques. Puisque les vannes ne sont plus fermées, le passage des poissons n’est plus bloqué et les poissons pourront donc traverser librement la rivière. La rivière rétrécit à la pointe du pont-chaussée, ce qui continuera de contrôler le débit de l’eau.
  • Option 3 : Destruction – Le pont-chaussée est complètement retiré et un nouveau pont est construit pour le remplacer et conserver l’accès entre les communautés des deux côtés de la rivière. La rivière pourra retourner à son état naturel, ce qui marquera aussi le début de la restauration de son habitat. Cette option semble être la plus avantageuse pour la rivière et son écosystème.

Tous les membres de la communauté se sont fortement prononcé en faveur de la troisième option, soit enlever la structure du pont-chaussée et la remplacer par un pont. Les membres de la communauté ont également souligné l’importance de réparer et de renforcer les digues et aboiteaux le long de la rivière pour éviter de nouvelles inondations. Les deux communautés se disent prêtes à travailler avec les Sentinelles, ainsi que le gouvernement et tous les intervenants clés afin de donner suite à cette demande et à établir des plans pour maximiser les avantages environnementaux, culturels et économiques que la restauration de la rivière Memramcook peut apporter à la région.

RENSEIGNEMENTS

  • Les citoyens intéressés qui souhaitent faire part de leurs commentaires ou être tenus au courant des futures discussions communautaires et du suivi de ce projet peuvent contacter Krysta Cowling à info@petitcodiac.org.
  • Ils peuvent ausso se joindre au groupe Facebook à ce sujet: Restauration de la rivière Memramcook.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT (FÉVRIER 2020)

Couverture médiatique

MAILING LIST / LISTE D’ENVOIS

SUBSCRIBE / ABONNEMENT

Canada Helps

WaterKeeper Alliance